Avoir peur du noir: l’affaire de tous

Se retrouver dans le noir complet crée la même sensation à tout le monde. A un moment donné de la vie, elle peut se montrer plus forte, mais le plus important est d’arriver à se maitriser. Dormir dans le noir favorise l’endormissement rapide, car les yeux sont complètement au repos. Mais ça reste un challenge que beaucoup n’arrivent pas à surmonter tout seul. Ceux ci se retrouvent donc à trainer pour aller au lit, à vérifier de façon obsessionnelle toutes les entrées de la maison, et à plusieurs reprises.

peur du noir

Enfants et adultes

Tout le monde devrait être capable de se ressaisir dans cette situation (en pensant à autres choses qu’aux démons qui traversent notre esprit). Parfois c’est après une agression ou un cambriolage que cette crainte s’installe. Mais la phobie intervient lorsque l’angoisse devient énorme et que les nombreuses tentatives d’apaisement sont vaines. Et cet état est plus que dangereux, et insupportable par l’entourage.
Le problème avec la peur du noir est la honte que la personne atteinte peut ressentir. Jusqu’à nos jours l’on ne concoit pas que les gens aient peur du noir, et encore moins les adultes. Et pourtant il y en a qui dorment avec une veilleuse, pour être plus apaiser. Alors, quel que soit votre âge, il est important de vous changer les idées au maximum si vous êtes seul. Vous pouvez aussi en parler pour trouver du réconfort, et ceci sans en avoir honte.